Accueil » faq » L’anatomie des insectes

L’anatomie des insectes

Vous vous posez des questions sur les insectes et leur physiologie ? Ici Réjean Lessard votre exterminateur  à Boucherville vous parle plus particulièrement de leur anatomie et répond même aux questions les plus absurdes ou les plus comiques comme par exemple : pourquoi les mouches peuvent marcher sur un plafond la tête en bas ? Les insectes ont-ils des dents ? Pourquoi les punaises de lit se nourrissent du sang des humains ? Les insectes sont-ils musclés ou ont-ils le sang chaud ou froid ? Et encore bien d’autres questions qui vont vous intéresser !

Les réponses à ces questions sont ci-dessous. Mais si vous avez d’autres questions, vous posez poster toutes vos demandes à notre expert exterminateur antiparasitaire qui connaît bien le mode de vie et l’anatomie des insectes les plus fréquents au Québec.

  1. Les insectes sont-ils des animaux à sang chaud?
  2. À quoi ressemble le sang des insectes?
  3. Les insectes respirent-ils?
  4. À quoi servent les muscles des insectes?
  5. Combien d’yeux ont les insectes?
  6. Y a-t-il différentes sortes d’antennes?
  7. À quoi ressemble la bouche d’un insecte?
  8. Les insectes ont-ils des dents?
  9. Les insectes produisent-ils des excréments?
  10. Comment les mouches peuvent-elles marcher au plafond?
  11. Quand un insecte perd une patte, peut-elle repousser?
  12. Combien d’ailes ont les insectes?
  13. Les ailes d’insectes sont-elles toutes pareilles?
  14. La coccinelle peut-elle voler?
  15. L’aile d’insecte fonctionne-t-elle comme une aile d’oiseau?
  16. Les insectes font-ils du bruit en volant?
  17. Les insectes peuvent-ils être malades?

Anatomie fourmis
Anatomie de la fourmis

Les insectes sont-ils des animaux à sang chaud?

Non, on les considère comme des animaux à sang froid parce que la plupart sont incapables de contrôler leur température. Pour échapper au froid, ils se mettent à l’abri ou recherchent les endroits ensoleillés. Quand il fait trop chaud, ils se retirent à l’ombre ou s’enfouissent.

Par contre, certains insectes comme le bourdon, parviennent à se réchauffer par temps froid: ils y arrivent en faisant vibrer leurs muscles thoraciques. [Retour en haut]

À quoi ressemble le sang des insectes?

Le sang des insectes est un liquide jaunâtre ou verdâtre appelé hémolymphe. Mais certaines larves aquatiques de mouches ont un sang rouge parce qu’il contient de l’hémoglobine ressemblant à celle qui colore notre sang. [Retour en haut]

Les insectes respirent-ils?

Oui, les fourmis ou les abeilles respirent mais ils n’ont pas de poumons semblables aux nôtres. Ils respirent par de petites ouvertures, situées le long du thorax et de l’abdomen, qui s’ouvrent sur un réseau de canalisations, les trachées, se ramifiant à l’intérieur du corps.

Ce système permet à l’oxygène de parvenir jusqu’aux cellules, et au gaz carbonique d’être rejeté à l’extérieur. C’est une des raisons qui limitent la taille des insectes. Les trachées d’un gros animal devraient être si longues et si nombreuses que l’air aurait de la difficulté à y circuler. [Retour en haut]

À quoi servent les muscles des insectes?

Chez les insectes, les muscles du thorax font battre les ailes en vol. D’autres muscles, rattachés aux pattes, permettent aux insectes de marcher, nager ou sauter. D’autres encore, fixés aux organes internes, aident au fonctionnement du cœur et des systèmes digestif, respiratoire et reproducteur.

Les insectes possèdent une musculature remarquable: on compte environ 900 muscles chez un criquet et jusqu’à 4 000 chez certaines chenilles.

P

Morphologie de l’abeillear comparaison, l’homme en possède moins de 800! [Retour en haut]

 

La tête des insectes

 

Combien de yeux ont-ils?

Les yeux de la mouche drosophyle
Les yeux de la mouche

Des milliers! Chacun des deux yeux d’un insecte adulte est composé de milliers de petits yeux semblables. Assemblés les uns contre les autres: ils forment les facettes de l’œil composé.

Chaque facette voit une partie du paysage et l’ensemble forme une image morcelée, comme une mosaïque. Le nombre de facettes varie d’un insecte à l’autre: jusqu’à 28 000 chez les libellules, 4 000 chez la mouche domestique, et moins de six chez certaines fourmis souterraines. Plusieurs insectes habitant les cavernes sont même dépourvus d’yeux.

La plupart des insectes possèdent trois yeux simples, les ocelles, localisés sur le dessus de la tête, entre les yeux composés. Les ocelles sont très sensibles à la lumière, mais ne perçoivent pas les images. [Retour en haut]

Y a-t-il différentes sortes d’antennes?

Oui, de toutes les formes et grandeurs! Leurs caractéristiques aident à l’identification de l’insecte. Les antennes sont composées de petits morceaux mis bout à bout appelés articles.

Ces articles peuvent être arrondis, allongés, ou porter des excroissances. Les derniers articles ont souvent une forme spéciale: ils s’ouvrent en éventail chez le scarabée, s’arrondissent en boule chez la coccinelle et portent un long poil chez la mouche.[Retour en haut]

À quoi ressemble la bouche d’un insecte?

La forme de la bouche varie selon le régime alimentaire de l’insecte. Les criquets ont de fortes mâchoires, ou mandibules, pour mastiquer les fibres végétales; elles ne fonctionnent pas de haut en bas comme les nôtres, mais de gauche à droite.

Les papillons se servent de leur trompe qu’ils déroulent pour aspirer le nectar des fleurs. Les moustiques absorbent les gouttes de liquide avec une petite éponge, et les maringouins possèdent une seringue qu’ils insèrent dans les vaisseaux sanguins. [Retour en haut]

Ont-ils des dents?

Seuls les insectes broyeurs ont des dents. Sculptées à même les mâchoires de l’insecte, on les appelle incisives quand elles sont, effilées, et molaires quand elles sont larges et aplaties. Elles n’ont aucune ressemblance avec les dents humaines: elles ne poussent ni ne tombent et ne sont pas recouvertes d’ivoire.

Les prédateurs, comme la mante religieuse, s’en servent pour déchiqueter leurs proies et les herbivores, comme la sauterelle, pour mastiquer les plantes. [Retour en haut]

Le comportement des insectes

Produisent-ils des excréments?

Quand un insecte mange, sa nourriture passe par la bouche vers l’œsophage, puis se dirige vers l’intestin. Ce qui reste de son repas après digestion est évacué par l’anus.

Certaines chenilles du genre mouche à scie font un crottin si caractéristique qu’il permet de les identifier. Des larves utilisent parfois leurs excréments dans la confection d’abris. [Retour en haut]

Comment les mouches peuvent-elles marcher au plafond?

Grâce à des ventouses! I’extrémité de leurs pattes porte des griffes entre lesquelles un coussinet adhésif crée une succion qui retient la mouche à la surface où elle se pose.

Plusieurs insectes en possèdent: ce système permet au dytique mâle de s’accrocher à la femelle pendant l’accouplement et à la coquerelle d’escalader une paroi lisse comme le verre. [Retour en haut]

Quand un insecte perd une patte, peut-elle repousser?

Une patte ou une aile arrachée ne repousse pas. Une exception, cependant: le phasme, qui ressemble à une brindille, peut régénérer une patte perdue s’il n’a pas encore accompli toutes ses mues.

La régénération est aussi possible chez d’autres animaux comme l’étoile de mer, dont les bras peuvent repousser, ou certains lézards dont le bout de la queue casse quand on le saisit, et repousse ensuite. [Retour en haut]

Les ailes des insectes

morphologie abeille
Morphologie de l’abeille

Combien d’ailes ont les insectes?

La plupart des insectes ont deux paires d’ailes, l’une antérieure et l’autre postérieure. Les papillons, libellules, coquerelles, coccinelles, punaises, et perce-oreilles ont tous quatre ailes, de forme et de texture diverses.

Les hymenoptères n’ont qu’une seule paire d’ailes: la deuxième paire est remplacée par deux petites tiges au bout renflé, qui servent de balanciers pendant le vol. Certains insectes primitifs, comme les poissons d’argent, n’ont pas d’ailes.

D’autres insectes plus récents, tels la puce et le pou, ont perdu leurs ailes au cours de l’évolution, sans doute parce qu’elles n’étaient pas nécessaires à leur mode de vie. [Retour en haut]

Les ailes d’insectes sont-elles toutes pareilles?

Non, elles varient beaucoup, et leurs caractéristiques – forme, texture, emplacement des nervures, couleur – aident à l’identification des différents ordres d’insectes. Les coléoptères ont les ailes antérieures rigides et épaisses: ce sont les élytres.

Leur fonction est de protéger les ailes fragiles du dessous et le corps de l’insecte. Les punaises ont la moitié de l’aile antérieure opaque et rigide, le reste, membraneux. Les papillons ont de grandes ailes délicates, recouvertes d’écailles colorées, imbriquées comme celles des poissons.

Les mouches et les guêpes ont des ailes minces et transparentes, comme une aile de papillon dépourvue d’écailles. [Retour en haut]

La coccinelle peut-elle voler longtemps?

Oui. Sous ses élytres rouges, la coccinelle cache des ailes semblables à celles des mouches, grâce auxquelles elle peut voler.

Pour ce faire, elle écarte ses élytres, et déplie ses ailes membraneuses; de retour sur la terre ferme, elle range cet encombrant attirail et, protégée par son armure, se faufile parmi la végétation. [Retour en haut]

L’aile d’insecte fonctionne-t-elle comme une aile d’oiseau?

De grandes différences, au niveau de la structure, existent entre les deux. L’aile d’oiseau est un bras modifié pour le vol. Faite d’os et de muscles, elle est recouverte de plumes.

L’aile d’insecte n’est pas un membre: c’est une membrane parcourue de nervures, qui se rattache au thorax par une charnière permettant le battement des ailes.

Les muscles du vol sont logés à l’intérieur du thorax; en se contractant alternativement, ils causent des déformations du thorax qui entraînent le mouvement des ailes de haut en bas. [Retour en haut]

Les insectes font-ils du bruit en volant?

Qui n’a jamais entendu le bzzzz persistant d’un maringouin? C’est le bruissement des ailes durant le vol. Plus le battement d’ailes est rapide, plus le son produit est aigu. Un moustique qui bat des ailes 300 fois par seconde produit un son beaucoup plus clair qu’une libellule dont le battement atteint 40 fois par seconde. Certains moucherons atteignent 1 000 battements par seconde: le son est alors inaudible. Et quelle dépense d’énergie! [Retour en haut]

Les insectes peuvent-ils être malades?

Des virus, des bactéries et des champignons s’attaquent tout spécialement aux insectes et peuvent les faire mourir en peu de temps.

Ce phénomène arrive quand les insectes sont trop nombreux. En utilisant ces virus et bactéries, les chercheurs aident les exterminateurs en mettant au point des méthodes permettant de diminuer le nombre d’insectes ravageurs, sans nuire à l’environnement. [Retour en haut]

Retour à toutes les questions

ou

Catégories faq
pulvinar vel, odio massa accumsan id, sit commodo libero felis tempus Praesent